Lectures de l'été


Devenez le héros de votre vie

Le livre était posé en évidence sur une table basse. La version HBO de Tywin Lannister y était dessinée sur fond violet électrique. Peu de néons peuvent se vanter d’être plus brillants qu’une telle couverture.

Couverture du livre

J’avais un après-midi pour le lire. C’était jouable.

La violence, la marque des héros

Le livre transpose des situations fictives dans l’univers des entreprises. Les personnages de fiction nous partagent de douloureuses expériences. Pour préserver leurs propres idéaux, ils recourent à la violence. Ils mentent pour ce qui leur paraît le meilleur. Ils se portent volontaires pour les choix les plus difficiles.

Quelques chapitres sont de bon conseil: savoir dire non, savoir être franc, protéger son intérêt personnel sont des exemples de bon sens. Les autres versent dans les excès de leurs personnages. Excès: un mot qui convient à la plupart des leçons de “leadership” du livre.

Le terrible univers des bureaux

Le livre est un guide de survie des bureaux. Bienvenue dans la jungle, où la loi du plus fort prévaut. Le lieu de travail est le théâtre d’idioties, de décisions insensées, d’humiliations, où l’employé lui-même devient implacable pour exister.

La fiction emprunte à la réalité. Pourtant nous restons dans la fiction. Excès.

Germinal

Je ne l’avais jamais lu. Je trouve l’écriture de Zola très fluide. Difficile de juger à quel point la mise en scène est poussée. Un tel livre doit se juger au regard de la vie de l’auteur. Encore une fois, je suis handicapé par la méconnaissance du contexte.

Il y a d’autres héros dans ce livre. S’ils tentent également de faire vivre leurs idéaux, ils montrent d’horribles faiblesses. Ils commettent des erreurs irréparables!